Archives du blog de #fantasy - juin 2013 - tome 2 - La Tribu Libre

Note : 4.5 / 5 avec 207  critiques saga

Archives du blog de fantasy d'Aila - juin 2013

30 juinDéjà… Il y a 22 ans, je donnais la vie à un petit garçon qui est devenu grand, un homme sûrement, mon fils pour toujours… Une nouvelle journée hors du temps avec tous mes enfants autour de moi et bientôt la présence d'une amie très chère. Finalement, le bonheur tient à peu de choses, un peu de soleil dehors et beaucoup de lumière en soi…
Belle journée.

25 juinIl existe des journées hors du temps comme celle que je viens de vivre aujourd'hui, une journée où tous les événement s'enchaînent pour ne vous apporter que du bonheur. Et ce dernier, je vous jure, je l'ai vécu à fond !
Tout a commencé par un petit message qui m'a offert mon premier bonheur… Souvenez-vous, le 12 juin, je relatais quelques mots écrits par une ancienne élève, déjà journaliste dans l'âme, quelques mots aussi beaux qu'ils me mettaient la pression, c'est tout dire : « Parce que son auteur, Catherine Boullery, est un diamant, le contenu ne peut être que brillant… » Oh la la… En voici la conclusion :
Laurie : « Je viens de finir le Tome 2 d'Aila, et j'adore !!! »
C'est envoûtant, je n'arrivais plus à décrocher! Et quel supplice de ne pas savoir avec qui elle a passé sa dernière nuit au château d'Avotour… ! Mais c'est génial, bravo… ! Ce sera un best-seller comme Harry Potter. J'ai hâte de lire le Tome 3 !

Après ce magnifique petit mot, me voilà d'un pas léger en route pour Bécon-les-Bruyères, prête à affronter les cent cinquante copies de bac qui m'attendaient… ou pas ! Quand la personne qui m'accueillit a sorti deux pochettes toutes plates, je me suis dit qu'elle cachait la plus grosse pour me faire une surprise ! Eh bien, pas du tout ! J'avais en tout et pour tout huit copies à corriger, dont six absents ! Je peux vous dire que la professeure de SVT et moi-même les avons choyés nos deux copies ! Ensuite, nous sommes allées fêter cette extraordinaire correction devant une boisson chaude (ça ne change pas !) et faire plus ample connaissance. Moment d'échange très agréable et le plaisir de découvrir une nouvelle personne et de l'apprécier !
Vous pourriez croire que tout cela suffisait à mon bonheur, pas du tout ! En rentrant, je suis passée voir une personne que je connais et dont j'ai eu le fils en cours cette année. Je suis repartie avec un petit cadeau, une magnifique trousse toute bleue avec une poignée comme un cartable ! C'était vraiment adorable et touchant…
Et vous croyez que je vais m'arrêter ici ? Non, pas encore ! En faisant mes courses, devant un concombre, j'ai retrouvé une amie et nous sommes parties, après déjeuner, faire un petit tour à l'étang du Corra. Ciel entre gris clair et gris foncé, avec quelques éclaircies et donc quelques éclairages pleins de lumière, le chant mélodieux des oiseaux, le vert d'un printemps qui n'en finit pas et se poursuit en été. Un moment d'amitié et de partage comme je les aime, un moment volé sur des copies que je ne corrigerai pas cette année et une ouverture sur des vacances bien méritées dont j'avais éperdument besoin !
Bonne journée !

23 juinEt voilà, le week-end est terminé, quarante-huit heures de ma vie que je n'ai pas vu passées et, quand je pense à tout ce que j'ai accumulé de retard cette année (en fait, depuis trois ans et la réforme des lycées !), je doute qu'il me suffise de ma première vraie journée de semi-liberté pour tout rattraper !
Dans le même temps, j'ai tant de choses en tête : écrire ma nouvelle maritime, poursuivre l'écriture des tomes V et VI d'Aila, entamer la relecture du tome III et la réflexion sur sa couverture… À quoi ressemblent ménage et rangement face à de telles activités sinon la digne suite du monde empli de contraintes qui est le mien quotidiennement au cours de l'année. Alors, échanger une obligation par une nécessité quand je rêve de liberté, cette matinée va bientôt ressembler à de la frustration ! Surtout que je pars en correction de bac dès demain…
Allez, il fallait bien un petit élément de surprise pour commencer cette journée ! Ma fille est revenue avec trois autres personnes qui attendaient le bus avec elle parce que ce dernier n'était toujours pas passé une heure plus tard donc qui s'est collé le trajet pour les emmener ? Ce n'est pas pour moi ! Mon mari a pris le relais !
Bon courage pour cette nouvelle semaine !

21 juinDernière journée de surveillance, tant mieux ! J'espère parvenir à garder les yeux ouverts, j'aurais une fâcheuse tendance à piquer du nez ces derniers jours de fatigue !
J'en profite pour tenter d'écrire une nouvelle que m'a inspirée ma visite à l'Armada à un détail près : je n'ose pas sortir mon ordinateur pendant les surveillances, de peur d'être suspectée d'être un mauvais surveillant !
Hier, nous avons assisté au spectacle de théâtre de ma dernière alternant avec les prestations musicales d'autres élèves. Deux des trois scènes n'étaient à peu de chose près que de la figuration, mais au moins une lui a permis d'exprimer cette espèce d'énergie vive qui est au fond d'elle. Donc une belle soirée à écouter ces talents en herbe, entre ceux pétrifiés par le trac et ceux qui rayonnaient de bonheur !
Dernier jour avant le week-end, c'est parti !

19 juinDeux nouveaux commentaires sur le site :
Laurine : « J'ai dévoré le tome II ! »
Il était génial et m'a énormément plu ! Mon seul regret est de ne pas avoir le III sous la main pour repaître ma faim de tes merveilleux livres ! ♥
Élodie : « J'ai trouvé le temps de me replonger dans ton monde merveilleux »
J'ai enfin eu tout le loisir le lire et de m'inonder l'esprit des aventures d'Aila. J'ai avalé le premier tome très rapidement, et je me suis même vue lire le deuxième sur mon ordi portable, car j'avais trop envie de savoir ! J'attends désormais, comme les autres, le tome suivant…
Merci pour ces plaisirs qui m'ont mis du baume au cœur.
Offrir du bonheur aux autres, n'est-ce pas la plus belle façon de vivre ? Bonne fin de semaine !

17 juinWeek-end terminé ! Avec un bon moment à l'Armada de Rouen à longer les quais sous un ciel hésitant entre gris et soleil, mais avec de belles éclaircies, des lumières magnifiques, des bateaux somptueux et des rêves pleins les yeux… Un soupçon de magie qui fait démarrer au quart de tour mon imagination endormie par un quotidien trop exigeant et me voilà jeune garçon, fils d'instituteur, dont le seul désir est de voguer sur ces grands voiliers. Jusqu'à présent, j'ai regardé partir ces derniers en demeurant sagement sur le quai, puis, une nuit, à l'insu de ses parents, j'emporte ses affaires et embarque après avoir rompu avec toutes les barrières de mon éducation, usant de mensonges et de chantage pour y parvenir. J'étais prêt à tout et, une fois, posé le pied sur le pont, je jubile ! Malheureusement, songe et réalité ne s'accordent pas toujours et ma vie va ressembler à une plongée en enfer. Comment la fin d'une telle aventure peut-elle être autre que tragique ? De quoi écrire une jolie nouvelle aux ambiances aussi sombres que le temps d'orage qui règne ce matin et j'aurais la photo qu'il faut pour l'illuster !
Écrire, c'est ouvrir son monde intérieur vers l'extérieur et l'exprimer aux yeux de tous… Une façon comme une autre d'offrir un peu de soi, de se mettre peut-être en danger avant, finalement, de réagir avec sûrement trop de sensibilité au fait qu'elle soit reçue ou non… J.-J. Goldman chantait : « Tout mais pas l'indifférence ». Je ne suis pas prête, comme lui, à accepter les larmes et les doutes, la souffrance et les brûlures, il faut juste que je me résigne à la transparence…
Orage et pluie, une belle façon de commencer la semaine ! À vos parapluies !

14 juinCe soir, c'est bal de Country ! Cela fait deux jours que je révise petit à petit pour essayer de danser un maximum entre la finalisation puis mise en ligne de mon nouvel article sur le Salon du livre à découvrir immédiatement et le deuxième objectif de mes deux jours : dormir et récupérer !
Bon, après presque quatre heures de révision et de danse, une petite sieste s'impose avant que mon cerveau ou mon corps n'explose, histoire de remettre tout ce que j'ai assimilé (pour la nième fois pour certaines chorégraphies, même adorées ! Quelle mémoire de poisson rouge, on peut le dire !) ! Enfin, une vingtaine de danses, ce n'est déjà pas mal !
Allez, juste pour le plaisir, une de mes musiques préférées : Long Hot Summer. Je vais jouer les midinettes : « Il est trop beau, ce mec et, en plus, il chante trop bien ! » Pas de bol, il est marié à Nicole Kidman… Et, puis moi, j'ai mon Didou, c'est presque le même !
Un peu de soleil, c'est fantastique ! Bonne journée !

13 juinPremier moment sans boulot pour le lycée, sans présence au lycée, ouf, cela fait du bien, même pour une courte durée…
J'en profite pour mettre en place un nouvel article sur le Salon du livre : choix des photos (retravaillage et redimensionnement), organisation de la page, création de petits textes. De quoi occuper ces quelques heures de liberté bien méritées ! Il sera en ligne demain.
Deuxième objectif de cet instant si rare : dormir ! Le grand rush de ce week-end a cédé la place à une décompression, accentuée par la fin des cours et ce temps gris qui ne cesse jamais… Une nouvelle fois, il me prend l'envie d'hiberner et de ne me réveiller que lorsque le printemps sera arrivé… Problème : dans quelques jours, ce sera déjà l'été !
Nouveau commentaire sur UPblisher pour Aila et la Magie des Fées :
« Un beau voyage au pays des fées… »
Je ne saurai que trop vous recommander de lire Aila et la Magie des Fées, ce livre m'a fait voyager !
Étant grande amatrice de Fantasy, j'avais l'impression de connaître de nombreux univers, de nombreuses histoires et pourtant… Je me suis fait entraîner par Aila dans le pays d'Avotour! Merci à l'auteure de m'avoir fait passer de très bons moments de lecture, j'ai hâte de connaître la suite !
Bonne lecture à tous !

Merci, Emmeline !
J'ai juste envie de dire : bon courage à tous !

12 juinQuelle est la suite de l'histoire du Salon du livre de Sartrouville ? Surtout des rencontres originales, voire inattendues, qui ont donné à ma journée une couleur toute particulière…
D'abord cette dame qui est venue pour acheter mon livre ! Approche directe et sans détour, elle explique qu'elle a recherché les blogs ou sites des différents auteurs et que ce que je proposais lui a plu. C'est clair, c'est net et je trouve sa démarche vraiment intéressante ! Comme quoi mon site peut servir à quelque chose ! En plus, c'est une Catherine ! Une première belle rencontre…
Ensuite le maire et, là, je dois le dire clairement, il fut la surprise la plus totale et complète de ma journée ! Naturellement, je m'attendais à ce qu'il vienne me saluer avant de repartir comme l'an passé, mais, cette fois, il est resté et a acheté les deux tomes avec lesquels il s'est promené tout le reste du salon, placés sous son bras. Je crois même avoir entendu qu'il les avait encore quand il a récompensé les gagnants du concours de dessin ! Merci à vous monsieur Fond pour cet éclairage inattendu que vous avez jeté sur Aila !
Un autre achat d'une anonyme, livre papier et seulement lui !
Et, pour terminer, une dernière belle rencontre qui a suivi des chemins de traverse ! D'abord, pas de chéquier pour l'acheteuse en question, plus de monnaie non plus et je ne prends pas la carte bleue ! Elle revient, repart (trop de monde), revient et se fait griller la place par une autre dame (là, clairement, je n'ai pas su gérer la situation) et repart… Là, franchement, je crois que c'est définitif. Petit pincement au cœur. On pourrait croire que c'est dû au fait d'avoir raté une vente et que cela m'agace, mais vous êtes loin du compte… Mon livre n'est finalement qu'un prétexte au partage, une occasion de rencontrer, de découvrir et de créer de nouveaux liens. Certaines personnes, pour une raison que vous ignorez sur l'instant, vous touchent, et, quand l'instant est passé, et que vous n'êtes pas parvenue à transmettre cette sensation, il ne reste plus qu'une forme de tristesse, de celle qui suive les romans inachevés… Mais, après m'avoir fait mariner un bon moment, juste retour des choses, elle est revenue et là je n'ai été que pour elle ! Comme elle l'a dit sur le point de repartir, il fallait vraiment qu'elle les veuille ces livres pour patienter autant ! Merci !
Un dernier petit mot pour remercier tous ceux qui sont venus jusqu'à moi, collègues, amis, voisins et élèves (vous êtes trop mignons !). Merci à Laurie pour son extraordinaire petit mot posté sur FB qui m'a particulièrement émue : « Se retient de découvrir et de dévorer le tome 1 d' "Aila et la Magie des Fées", pour cause de révisions de partiel. Mardi soir sonnera le retour à l'oisiveté, et sera un grand soir pour mon imagination…
Parce que son auteur, Catherine Boullery, est un diamant, le contenu ne peut être que brillant…
 »
Ce fut une journée extraordinairement belle, j'ai croisé des gens merveilleux et j'en ai encore des étoiles plein les yeux…
Bonne journée !

11 juinAlors… que vous dire sur le Salon du livre ? Déjà, que je me suis levée avec les neurones embrouillés par une nuit trop courte ! C'était un bon début… Ensuite, que le temps était gris et pluvieux… De quoi vous plomber le moral dès le matin ? Non ! Cellules grises déboussolées ou pas, temps mitigé ou pas, la pluie du matin n'arrête l'écrivain ! C'est comme ça !
Donc me voilà partie, plutôt bourgonne, parce que je n'aime pas être en retard sur un horaire que je me suis donné (ce n'est pas la peine de me faire les gros yeux, moi, j'ai attendu celui qui n'était pas encore prêt !). Toujours cet accueil chaleureux de la part de Mme Lebert, charmante et complètement investie dans ce Salon. Les cartons sont sortis, la présentation installée et passant en boucle sur l'écran, les petits cartes et porte-revues positionnés à des endroits stratégiques (enfin, ceux qui restent !), les livres disposés et l'écrivain assis sur sa chaise dans l'attente du visiteur. La journée ne fait que commencer et, pourtant, elle dégage comme une impression d'irréalité, peut-être simplement pour conserver un minimum de recul ou de raison quand je sens qu'elle est sur le point de s'emballer !
Comment se débrouillent les gens pour arriver tous en même temps ? 5 d'un coup ! Mais comment je fais moi ? Je ne peux pas m'occuper de tout le monde en même temps ! Surtout que, comme le les connais tous, j'ai envie de passer un moment avec chacun d'eux ! Oh la la, c'est terrible ! En conclusion, j'en garde deux et les trois autres font faire un petit tour avant de revenir ! C'est à ce moment que notre député, monsieur Myard, en profite pour passer. Mon mari dont la présence d'esprit n'est jamais démentie, lui demande une petite photo avec le tome I, demande à laquelle le député se prête avec beaucoup de bonne volonté. Le plus drôle de l'histoire, c'est qu'une amie lui emboîte le pas et se place à ses côtés avec le tome II ! Photo ! M. Myard a tendu son appareil à Didier pour qu'il lui prenne également un cliché qu'il mettra (à voir !) sur son site ! Ma chère Flo, tu vas passer à la postérité ! Tu as été trop trop forte sur ce coup-là ! La vigilance orange de surveillance est enclenchée !
Enuite, les temps morts ont été rares, mais bénéfiques, au cœur d'un défilé presque permanent de ces gens qui ont fait le déplacement pour me voir, par amitié, par gentillesse et j'en suis juste profondément émue. Leur présence a été un si beau cadeau que j'espère avoir été à la hauteur dans l'accueil que je leur ai offert et que je n'ai oublié ni négligé personne. Merci à vous tous du fond de mon petit cœur !
J'ai encore tant de choses à vous raconter que cela attendra bien demain ! Il faut que je me remette de mes émotions !
Bonne journée !

10 juinÇa y est ! Mon week-end de fou est derrière moi ! Je n'arrêtais pas de dire qu'une fois ces deux jours passés, je serai en vacances, eh bien, ce n'est absolument pas le cas !! En plus, la grisaille est revenue, mais, honnêtement, c'est à peine si je la vois, l'habitude probablement… De ce concentré d'émotions et de sensations, il ne me reste qu'une impression de flotter… à moins que ce ne soit le résultat d'une fatigue trop intense !!
Alors, petits curieux, vous voulez que je vous raconte tout ? Bon… je vais commencer par le spectacle de Country et, demain, je vous ferai une fidèle retranscription du Salon. Non, non, pas de protestations ! Aujourd'hui, j'ai décidé qu'un peu tous les jours, c'est mieux que beaucoup en un seul !
Arrivée au Théâtre Claude Debussy vers 18 h 15. Toujours un plaisir infini de retrouver toutes les copines de la Country. Juste un bémol, et de taille, il fait chaud, très chaud dans le théâtre… Nous n'avons droit en répétition qu'à un seul passage sur les deux pour les trois groupes (débutants, novices et intermédiaires) sur scène, Christelle choisit le deuxième qui débute par la valse Heart of an angel et c'est la cacophonie totale ! Inimaginable. Arrêt immédiat et on recommence, c'est à peine mieux. Je reste optimiste, je suis certaine que nous savons tous la danser, ce sont juste nos marques que nous n'avons pas su trouver. Nouvelle répétition dans une partie du hall d'entrée et cette fois, ça passe ! Reste à ne se pas louper une fois revenus sur scène !
Allez, je passerai presque sous silence ma quête (enquête ?) personnelle : « Mais où est donc passé mon mari qui doit prendre des photos ? » Je le connais tellement bien que je finis par identifier le problème et le retrouver où il n'aurait pas dû être (il s'était trompé de salle et attendait bien au frais, occupé par sa revue !) avant de le ramener au bercail ! Ah, les hommes…
Bientôt le premier passage et, perlés de sueur dans la chaleur de la salle, nous entrons sous le feu des projecteurs. Plus moyen de reculer, on y va ! Et de un ! Encore un peu d'attente et nous entamons le deuxième passage, peut-être une légère appréhension dans le cœur au regard de nos performances aléatoires. Cette fois, on se jette à l'eau : valse, charleston et le rythme envahit la salle avec Proud Mary Burnin'. Allez, les filles, on a réussi et on a mis le feu !
La tension redescend doucement tandis que nous cheminons vers le restaurant, une belle façon de terminer cette journée, ensemble… Merci à Christelle et à Domi de nous avoir offert notre dose annuelle d' adrénaline et merci à toutes les copines de Country, des débutantes aux intermédiaires pour cet extraordinaire moment qu'on ne peut vivre que toutes ensemble ! Toutes mes excuses pour les quelques hommes présents, mais j'ai décidé aujourd'hui que le nombre l'emportait sur le genre (masculin, naturellement) !
Lundi, déjà… Alors, bonne semaine !

8 juinC'est parti pour mon week-end marathon que j'ai commencé en faisant le ménage ! Trop belle la vie ! Maintenant que c'est propre, je peux passer au rangement !
Derniers préparatifs pour demain et, tout à l'heure, petite révision des chorégraphies avant la révision générale de ce soir, juste avant le spectacle. Le spectacle me paraît moins difficile que l'an passé. Une année supplémentaire de Country améliore nettement l'automatisme dans les pas et facilite l'acquisition des danses. Reste à finaliser quelques enchaînements entre ces dernières.
Encore du soleil ! Autant en profiter, car, demain, la pluie revient sur la région parisienne. Bon samedi !

7 juinAlors que le Salon du livre se rapproche, je vous en parle à peine… Je ne saurais l'expliquer. Je suis partagée entre un esprit en ébullition et une profonde fatigue, la fusion des deux réalisant un mélange instable, entre jubilation et désespoir ! J'ai déjà préparé tant de choses : une nouvelle préparation, différentes petites cartes pour présenter mon site, celui d'UPblisher, les deux nouvelles à télécharger gratuitement, des porte-revues avec l'avis des lecteurs, la présentation du site, les articles, la page Facebook, mes passions photos et papillons, ma présence sur iTunes ou Amazon et j'en passe… Tout cela fait à la fois beaucoup et peu… Je ne sais pas trop.
Alors vivement la fin de la semaine que tout soit fini ! Spectacle de Country samedi puis repas suivi du Salon du livre le lendemain, les deux jours de week-end vont être particulièrement chargés et remplis de tout : émotion, sensations, etc. Je sais pourquoi je ne parviens pas à vous en parler, je n'arrive pas à m'y projeter et, comme une victime qui a cessé de se défendre, je regarde les heures défiler sans réaliser ce qui va advenir… La seule chose que je sais, c'est que ce week-end va être génial, mais je ne peux m'empêcher de le craindre ! Allez comprendre !
Bonne journée !

6 juinMoment de paresse… Ne pensez même pas un moment que je ne fais rien ! Non, je prends juste mon temps pour avancer, contrairement à mes habitudes, et tente comme je peux de souffler. C'est tellement rare que je ne suis même pas certaine de savoir en profiter comme il faut !
Pour les amateurs d'aurores boréales, je vous propose une extraordinaire vidéo qui paraît presque surnaturelle !
Autre vidéo très impressionnante avec cette femme qui parvient à créer une sculpture éphémère avec une association de branches maintenues en équilibre par… une plume. Je vous avais bien dit que c'était surprenant ! Faites comme moi, prenez le temps de regarder !
Un orage vient de passer. Je doute que ce soit le dernier !

4 juinSniff… J'ai dit adieu à mon deuxième groupe de 1re ES et à mes élèves d'ECJS… Sniff, mais je crois que je l'ai déjà dit… Comme m'a dit une élève en partant : « On vous kiffe trop, madame. » Trop cool ! Je prends ça pour un compliment !
Maintenant, il ne me reste plus que quelques heures de cours, les surveillances et la correction de bac…
Étant donné que mes genoux vont mieux, j'ai repris la course, fort, très fort avec presque dix kilomètres en deux fois, samedi et trois et demi, lundi. Les muscles des cuisses ont un peu protesté, mais ont suivi malgré tout ! Il ne faut pas oublier : entraînement pour courir la Parisienne !
Passez une bonne journée !

3 juinUne de mes anciennes élèves et lectrice, Ségolène, a répondu à ma demande et envoyé un commentaire adorable pour mettre sur le site :
« Dur d'attendre ! »
Lorsqu'on m'a fait le résumé d'Aïla et la magie des fées, j'ai tout de suite eu envie de lire le livre, et ça m'a bien été difficile d'attendre que je l'aie entre mes mains. Et pourtant, j'ai trouvé que c'était encore plus dur de m'en séparer pour aller me coucher ou aller en cours, tellement les personnages sont émouvants et l'histoire est passionnante.
Un grand merci à madame Boullery de nous avoir écrit ce livre, en nous faisant partager le monde merveilleux qu'elle avait dans la tête!
Trop mignon, non ?
Finalement, je suis chanceuse… Ma vie m'a permis des rencontres extraordinaires avec des personnes qui savent que de petits gestes en plus - bien loin de ceux qui se targuent d'une générosité tellement supérieure à celle des autres et vantent leur mérite en permanence… - ou des attentions quotidiennes ou ponctuelles sont de celles qui rendent la vie de chacun plus lumineuse, soit pour avoir donné, soit pour avoir reçu.
Passez une bonne journée !


Archives du blog - décembre 2013 aventures
Archives du blog - novembre 2013 fantasy
Archives du blog - octobre 2013 légendes
Archives du blog - septembre 2013 légendes
Archives du blog - juillet-août 2013 saga
Archives du blog - juin 2013 tomes
Archives du blog - mai 2013 fantasy
Archives du blog - avril 2013 saga
Archives du blog - mars 2013 romans
Archives du blog - février 2013 saga
Archives du blog - janvier 2013 fantasy

images de fantasy pour Pinterest