Les Archives du blog de #fantasy de septembre 2013
tome 2 - La Tribu Libre

La saga d'Aila  fantasy


fantasy heroic

Note : 4.6 / 5 avec 216  critiques high

Les archives du blog de fantasy d'Aila de septembre 2013

30 septembre Oh la la… Le temps passe trop vite ! Me voilà plongée dans une trop grande diversité d'activités différentes qui monopolisent toute mon attention ! Je réfléchis, cogite, élabore la suite des aventures d'Aila et rien que cela occupe une bonne partie de mon énergie et de mon temps ! J'ai recommencé à écrire, mais, avec une page par heure, j'ai l'impression de me traîner. Alors, pourtant ce n'est pas dans ma nature, mais je me surprends à vouloir sauter les étapes pour aller plus vite… Je dois absolument me ressaisir !
Ce que j'oublie un peu trop en ce moment, c'est la relecture du tome III… Mon attention est beaucoup trop sollicitée ailleurs et, entre relire et écrire, le choix s'impose de lui-même. Mais ce n'est pas sérieux du tout, non, non, non ! Conclusion : il faut que je m'y remette !
Bonne semaine !

19 septembre Ouf… Qu'elle est compliquée cette rentrée ! Je me sens complètement dépassée par une immense fatigue. Non, non, je ne veux pas devenir vieille maintenant ! Surtout que, plus je vais me rapprocher de la retraite, plus elle va s'éloigner, alors je vais devoir tenir le coup et longtemps !
Dans les annonces qui font de moi une presque quinquagénaire dynamique (et donc en contradicion totale avec la phrase du dessus), voici mes résultats temporaires à la Parisienne : 4 785 sur 28 932 toutes catégories confondues et 1 842 sur 11 134 dans la catégorie maman, ce qui correspond à une durée de course de 39 min et 11 s pour un parcours de 6,7 km (6 675 m précisément, il me semble) soit une vitesse de 10,25 km/h. J'ai rempli mon défi personnel : inscrite dans la catégorie gazelle, je suis devenue une panthère ! Pour ce faire, il fallait juste courir à plus de 10 km/h.
Bonne fin de semaine !

15 septembre Je l'ai fait ! Je l'ai courue cette Parisienne et j'en suis venue à bout ! Malgré la fatigue liée à la reprise, malgré l'heure d'attente à piétiner avant le départ, malgré la course peu progressive en raison de gens à doubler et des freinages brusques, malgré le soleil, atout précieux dans la queue vers le départ, bien trop chaud dans les rues peu ombragées, malgré les doutes pour y parvenir… J'ai tout dépassé et, même si je n'ai pas remporté mon défi personnel de m'améliorer, je me contenterai de mon score honorable. En voici la médaille :

Médaille de La Parisienne 2013
Médaille de La Parisienne 2013

J'ai passé mon samedi à me reposer pour courir le lendemain et mon après-midi de dimanche a servi à récupérer pour pouvoir repartir demain ! En gros, à part courir ce matin, je n'ai pas fait grand-chose ce week-end !
Bonne semaine !

13 septembre« C'est fait… L'écrivain est sur le point de disparaître, englouti par l'enseignant qui délivre toute son énergie intérieure dans des messages qu'il cherche à partager ! Mais, je suis confiante, une fois le rythme repris, il revivra ! » Voilà ce que j'écrivais il y a presque une semaine dans mon blog que je n'ai même pas réussi à éditer en ligne. La confiance s'est vaguement effritée et, comme chaque fois que le lycée revient, mon imaginaire s'efface et ne revit que brièvement le soir, juste avant de m'endormir. J'ai quand même eu la chance de raconter mes idées pour la suite de la première partie de la saga à ma moitié pendant un long trajet, ce qui m'a permis de discerner une des fragilités de mon histoire et m'a amenée à mettre en place de nouvelles idées pour réintroduire de la magie dans un univers qui semblait en être dépourvu. Il faut que j'approfondisse la réflexion à ce sujet et que je positionne mes personnages dans les attitudes qui seront les leurs face à cette renaissance. Tiens, d'ailleurs, en rédigeant ce petit mot, je viens de penser à quelque chose de particulièrement intéressant…
La refonte du site avance doucement parce que c'est mon homme qui bosse tandis que je suis à l'arrêt total sur la relecture. Étrangement, mon cerveau semble complètement à l'ouest pour certaines activités tandis qu'il mouline à fond sur d'autres. En général, j'arrive à travailler sur de multiples plans, mais pas en ce moment. Probablement un excès de fatigue lié au changement de rythme et de temps !
Envoyez-moi un peu de courage, s'il vous plaît ! Je cours La Parisienne dimanche et je n'ai plus la moindre once d'énergie. Je sens que je vais lamentablement me traîner. Au moins, je récupérerai les petits cadeaux qui accompagnent la remise du dossard pour ma grande, car c'est pour elle que je cours… Elle est à l'étranger et donc indisponible cette année.
À très bientôt et bon week-end.

2 septembreVoici quelques-unes des phrases que j'entends le plus souvent dans mon parcours littéraire : « Mais où vas-tu chercher toutes ces idées ? » ou « Quelle imagination tu as ! » De fait, je n'ai aucune explication au fonctionnement autonome de mon cerveau. Il me suffit d'axer mon esprit sur une mouche qui vole et, hop !, je deviens elle, survolant un lieu inconnu, évitant les pièges, là, une odieuse toile d'araignée ou, là, un prédateur affamé fonçant sur moi ! Mon instinct me guide et me protège, car, derrière la simple mouche que je suis, se développe déjà une pensée qui s'organise. C'est clair, je ne resterai pas longtemps une mouche de base !
Voici un petit article qui offre une ébauche de réponse, mais qui ne me satisfait que partiellement.

À très bientôt et bonne journée.


Archives du blog - décembre 2013 auteure
Archives du blog - novembre 2013 roman
Archives du blog - octobre 2013 meilleur
Archives du blog - septembre 2013 littérature
Archives du blog - juillet-août 2013 top
Archives du blog - juin 2013 top
Archives du blog - mai 2013 Catherine Boullery
Archives du blog - avril 2013 préféré
Archives du blog - mars 2013 officiel
Archives du blog - février 2013 top
Archives du blog - janvier 2013 français


'